Échange avec le ReFFAO, première étape avril 2019


#1

Je me rends demain au Benin pour le lancement d’un projet de tiers-lieux à l’institut Français de Cotonou.

Première étape de l’échange avec le ReFFAO qui aura lieu aux mois d’octobre et novembre.

Je vais documenter tout les jours ce court voyage de 5 jours.


#2

Génial ! Profite bien.
Le projet que je devais poursuivre avec Claire, une amie de Médard travaillant dans une école de Cotonou, ne va pouvoir se monter. Témoigne lui s’il te plait de mon désir de retenter une aventure d’échanges entre jeunes à distance autour de la 3D ou autre, avec des gens qui gravitent autour du blolab avec plaisir si quelque chose se re-dessinait dans le futur.
Bon voyage.
Erwan


#3

Top ! Mon associée Elaine Benoit y sera également pour travailler le projet Fair’Langue sur comment le mouvement & la pédagogie maker peut aider à l’apprentissage du Français ! :slight_smile: Profite bien !


#4

Petit résumé de la première journée :

Journée de réflexion sur la mise en place d’un tier lieu dans l’institut Français au Bénin qui sera un modèle pour le mettre en place dans 4 autres pays du ReFFAO.
Le nom du lieu est : Fair’langue.
Objectif : Apprendre la langue française par le faire.

3 thématiques ont été traitées :

  • Quelles sont les activités possibles à proposer dans ce lieu ? Orientation intéressante sur des activités en fonction du profil de la maîtrise de la langue. Plusieurs activités ont retenu mon attention. Création d’une collection de tee-shirts pour la traduction de mots, d’images ou d’une phrase type locale. Mettre en place une web radio avec l’ensemble des cinq lieux. Créer un concours de robotique type robocup avec rencontre des cinq lieux. Faire des objets connectés qui répondent à des besoins locaux et les mettre en place avec un impact science participative. Créer un mur de son pour décomposer les mots en syllabes et apprendre chaque jour de nouveaux mots.

  • On a réfléchie sur le fonctionnement du lieu. Mise en place de l’outil do.doc pour documenter. Mise en place des open badges pour reconnaître les compétences informelles, savoirs faire et savoirs êtres. Le lieu est gratuit pour des entrepreneurs du numérique à condition de donner du temps pour animer des ateliers.

  • On a retravaillé sur le plan du lieu. Il serait implanté dans la médiathèque de l’institut. Un grand merci aux participants du forum qui ont pu donner des idées d’aménagements. Je vous le mets demain après la présentation officiel.

Ce matin, lancement officiel du projet avec présence de nombreuses personnalité du pays. Je représente l’association lors d’une table ronde.

Cette après midi, je forme les 5 fab manager à la robotique éducative, ensuite do.doc et pour finir une première approche des open badges.


#5

2ème jours :

Présentation officielle du projet avec 40 personnes présentes. Le fruit du travail de 6 mois a été très bien accueilli. Des échanges intéressants qui mettent notre réseau au coeur des échanges des futurs tiers lieux éducatifs en Afrique francophone. L’après midi, nous avons visité le Blolab - je chargerai les photos en rentrant avec une bonne connexion (un des nombreux frein aux développement rapide du Bénin). J’ai fait 2 heure de formation robotique cartes micro:bit. J’ai adoré, j’avais 10 jeunes de 17-25 ans. Ils étaient très curieux, ils ont monté tout seul un mbot en 30 min. Très rarement ils m’ont demandé de l’aide, ils se sont débrouillés et ont trouvé par eux-mêmes. Ces lieux en Afrique sont d’une importance capitale, j’avais avec moi des jeunes créatifs, volontaires et avec un envie de faire qui donne l’énergie de travailler avec eux.
L’avenir de la Tech peut être là-bas à condition qu’il y ait accès à cette technologie. Ce matin, Elaine de chez Trezorium, va faire un atelier de design thinking pour réfléchir avec eux des besoins en objets connectés.


#6

Vous trouverez ci dessous la présentation du projet :