Retour d'expérience "Je fabrique mon matériel pédagogique"

Bilan de la première expérience menée dans le cadre du projet « je fabrique mon matériel pédagogique », piloté par l’association Tiers Lieux éducatif.

Partenariat développé avec
logos

Contacts si besoin de précisions sur cette séquence : Erwan (Tiers lieu edu) - Antoine (fablab La Fabrique)

Dates de mise en œuvre et scénario choisi :

Une première rencontre le mardi 29 septembre à 18h00 au lab la Fabrique de Janzé (. L’équipe a proposé d’y accueillir les enseignants pour découvrir le lieu, son équipement, son fonctionnement. Après une présentation des acteurs présents et du projet, une découverte de nombreux exemples de projets de construction d’outil pédagogiques seront présentés, ainsi que les outils de documentation collaborative qui seront utilisés. Les personnes présentent ont partagé leurs idées, leurs envies via une bulloterie.

Un deuxième temps se déroula ensuite du 30 septembre au 16 octobre permettant aux personnes présentes d’échanger à distance pour affiner leur projet et de disposer du fablab les mardis, jeudi et vendredi (10h00 – 19h00) pour se familiariser avec les machines ou commencer à tester la conception de leur projet.

Enfin, le vendredi 16 octobre, à partir de 17h, une nocturne conviviale autour d’un apéro-dînatoire fut consacrée à la construction concrète et collaborative des idées partagées et retenues.

Objectifs :

Faire découvrir aux enseignants du territoire le potentiel de La Fabrique Janzé autour d’une thématique qui les concerne directement.

Initier une dynamique rapprochant enseignants et makers de la région pouvant déboucher sur les projets collaboratifs et des réflexions sur le lien entre l’école et le monde maker : l’esprit tiers lieu éducatif.

Manip imaginée pour que ce temps puisse apporter aux enseignants …

• La découverte de la culture maker compatible avec la méthodologie de projet, de futurs partenariats pédagogiques sur le territoire pour mener des projets, de nouveaux modes de travail, de faire et d’apprendre.

• Une autre manière d’avoir emprise sur le matériel pédagogique de sa classe en étant acteur de sa conception.

• Vivre un temps de conception avec des collègues enseignants, (échange de pratique) arriver enfin à quelque chose de concret et d’abouti et avoir le plaisir de l’utiliser en classe aussitôt.

• Avoir l’opportunité de se retrouver sur un espace de construction et de partage de pratique avec des collègues de cycle différents.

Avec quoi espérions-nous voir les participants partir ?

• Un objet fabriqué (matériel pédagogique), un tutoriel, un allié sur le territoire. Quelque chose d’abouti à tout point de vue même si c’est modeste.

• Une belle idée concrète à partager avec des collègues lorsque l’on cherche à fédérer et à souder une équipe pédagogique autour d’un projet commun. Élargir son réseau de rencontres constructives.

• Une ouverture et des pistes pour recommencer et aller même plus loin (adhérer à La Fabrique Janzé, fréquenter les fablabs du réseau). S’investir sur le forum de Tiers Lieu Edu.

• Contribuer à une dynamique d’envergure nationale démultipliant la documentation partagée.

Critères d’évaluation :

court terme :

• Nombre d’enseignants participant aux deux phases du projet.

• Nombre de projets finalisés/ nombre de projets amorcés.

moyen terme :

• Nombre de professionnels de l’éducation qui adhèrent à La Fabrique à la suite de l’événement et reviennent fréquenter le site à titre personnel ou avec des élèves.

Nombre de professionnels de l’éducation qui s’inscrivent sur le forum de Tiers Lieu éducatif.

long terme :

  • Nombre de professionnels de l’éducation à entretenir une dynamique de collaboration dans la construction régulière de matériel pédagogique.
    Nombre de professionnels de l’éducation intéressées pour reconduire le dispositif de temps forts de type hackathon et nombres de personnes à revenir sur des journées contributives susceptibles d’être organiser dans la foulée.

Éléments de bilan
Les éléments qui ont été anticipés :
• Tutoriels des machines déjà mis à disposition dans le lieu et en téléchargement sur le site internet du lab

• Mise à disposition des consommables.

• Apéro dinatoire pour la nocturne.

• Mise à dispo de postes informatiques pour la conception et la documentation.

• Un poste dédié à la découverte du site du fablab, du forum de Tiers lieux édu, du site de l’atelier des chercheurs.

• La communication, croisant la charte graphique de l’évènement ais en conservant celle du lab pour sa communication - L’implication des relais institutionnels pour la diffusion.

• La préparation d’un Chat pour faciliter les échanges pendant et après la manip avec les personnes impliquées.

Une vingtaine de participants, plus qu’espéré au regard du temps et des moyens que nous avions pour communiquer. Intéressant de voir des gens de l’école élémentaire au lycée, et des médiateurs culturels, des animateurs institutionnels Canopé, Interactik …

Bonne hétérogénéité donc.

Certains sont venus de loin, hors département

Présences remarquées à nos côtés : Stéphane concepteur de la braille rap, le maire de la commune d’Amanlis servant de relais pour les élus et la communauté de commune dont il est de référent numérique, à l’origine de ce lieu. D’autres membres de la coopérative 35, Guillaume de canopé…

La bulloterie fut utilisée et fonctionna, mais la pertinence de son usage ne fut pas mis à l’épreuve ici car pas assez de personnes. Beaucoup de monde est passé par curiosité, pour prendre contact, pour évaluer la faisabilité de revenir avec des élèves. Un intérêt fut exprimé par des documentalistes sur la notion de tiers lieu éducatif. Donc sur la finalité à long terme, c’est positif par contre ces personnes ne se sont pas projetés dans la conception de matériel pédagogique à court terme dans le cadre de l’opération. Cela fut toute de suite compris en observant la façon dont les personnes « entraient » dans la visite du lieu mené par Antoine et leur questionnement orienté technique, pédagogie ou simplement en terme d’organisation du lieu.

L’exposition de nombreuses pistes, la diversités des créations possibles fut très utile afin d’accompagner la présentation des outils numériques mis à disposition. Ils permirent aussi de faire partager des dynamiques portées par d’autres fablab spécialisés comme My Human Kit, ou encore le projet de braillerap. Cette phase étaient intéressante pour montrer la diversité et à la fois les liens entre les projets destinés à des publiques différents. Ainsi une idée de projet en numération pour des collégiens, se trouve alors intéressant pour des beaucoup plus jeunes en élémentaire moyennant quelques ajustements. Une collaboration trans-cycle intéressante se trouve mise en évidence.

Les projets qui en sont sortis

Une fraction des personnes présentes sont revenus à la deuxième cession. 6 projets furent engagés, leur nombre s’est avéré suffisant afin d’avoir une utilisation optimale du lieu, évitant l’attente prolongé aux machines, permettant de circuler facilement pour apporter le soutien nécessaire.

Ce soutien et cet accompagnement furent enrichis par la présence de bénévoles expérimentés, utilisateurs habitués du fablab.

Un élément intéressant fut la diversité des projets engagés : deux en école primaire, 3 dans le secondaire, un projet de médiation culturel. 3 de ces projets furent des projets élaborés en équipes. Une grande partie cependant tourne autour de la numération.

la documentation

C’est sans doute sur ce point que les choses furent le plus difficile à finaliser.
Sur les 6 projets, 2 furent documentés entièrement le jour J. 2 le furent les semaines suivantes, les 2 derniers ne le sont pas encore 2 mois après car ils ne sont pas encore totalement terminés.

3 des 6 projets ont conduit les enseignants concernés à revenir au fablab en plus des temps forts consacrés, pour pouvoir les finir. 4 d’entre eux ont été commencés concrètement avant la soirée banalisée pour la réalisation.

La documentation sur dodoc
Ayant engagé cette opération tôt dans l’année, elle accompagnait encore la réflexion et la finalisation du support de documentation. Cependant les recettes générées sur un modèle type, répondait aux attentes. Leur appropriation n’a pas posé de problème.
Il a fallut cependant, opération chronophage, bien anticiper les liens vers les formulaires de saisie, générés spécifiquement pour chaque projet, pour la fiche de présentation initiale, puis la fiche de description approfondie. ceci afin que les liens puissent être communiqués spécifiquement à chacun pour qu’ils puissent continuer d’alimenter la documentation associées.
Le système de modèle est intéressant pour faciliter grandement la saisie, ne même temps il offre moins de souplesse pour des projets complexes.

Ensuite la finalisation vers le site : https://fabriqueedu.tierslieuxedu.org/
Nécessite encore quelques ajustements à ce stade pour être totalement fonctionnel lors du déploiement du dispositif à l’échelle national.

Un point soulever à éclaircir à ce stade, comment faciliter l’extraction des recettes générées dans un format facilitant la réappropriation des contenus pour les fablabs eux-même qui souhaiteraient en doublon, valoriser ces projets sur leur propre site internet de documentation mais qui présentent une format et une architecture différente.

3 J'aimes

Témoignage d’enseignants pendant les journées au @FabLab_Maillol :

Bonjour,
voici le bilan tiré de notre première (mais pas dernière !) participation à cet événement, à l’atelier Canopé de Saint-Lô, du 25 au 29 janvier 2021.

Dates, créneaux :

Nous avons ouvert l’événement toute la semaine, mais nous devons fermer l’atelier à 17h (couvre-feu oblige), ce qui ne permet pas au public enseignant de venir en fin de journée. Ainsi, seul le mercredi, où nous étions en journée continue, a permis d’avoir du monde.

Organisateurs et partenaires :

Nous avons organisé cet événement avec plusieurs partenaires : la DSDEN de la Manche, le Fablab de Saint-Lô Agglo, le conseil départemental de la Manche et l’entreprise de Grégory Jamard Expériences et Technologies, qui fabrique et commercialise des imprimantes 3D. Cette co-organisation a permis à ces différents acteurs de mieux se connaître et de pouvoir travailler ensemble à l’avenir. Ces partenaires complémentaires ont apporté des machines et leur savoir-faire.

L’enseignante avec laquelle on travaille dans le cadre du projet Fablab à l’école a été également présente pendant deux heures pour montrer quelques-unes des réalisations qu’elle a faites avec sa classe et pour échanger avec le public sur le projet Fablab à l’école.

Le directeur et la directrice adjointe de la direction territoriale de Canopé Normandie étaient présents, ainsi que la responsable administrative et financière

Public accueilli :

Le mercredi, une quinzaine de personnes sont passés à l’atelier Canopé dans le cadre de la semaine « je fabrique mon matériel pédagogique ». Il n’avaient pas de projet particulier mais venaient par curiosité et pour pouvoir voir ce qu’il était possible de faire à l’avenir avec les différentes machines proposées.

Le vendredi après-midi, une enseignante et une psychologue en charge de l’accueil des élèves aveugles ou déficients visuels sont passés pour voir ce qu’il était possible de faire avec ces machines pour améliorer la scolarité de ces élèves à besoins éducatifs particuliers. Nous avons convenu de nous revoir prochainement afin de fabriquer avec eux une maquette de l’environnement proche de l’école d’une de ses élèves, qui a du mal à se repérer dans l’espace.

Organisation de l’espace :

Nous avons occupé quasiment tout l’espace de l’atelier en regroupant les machines par pôles : « imprimer en 3D » (trois imprimantes 3D en fonctionnement), « coudre broder » (une brodeuse numérique et une machine à coudre), « Découper et graver » (une scie à chantourner et un outil multifonctions Dremel). Plus un pôle autour de la machine à découper (2 découpeuses vinyle Cameo 4). Il y avait également un pôle Fablab à l’école avec présentation des réalisations effectuées par l’enseignante et diaporama en boucle de la présentation du projet, ainsi qu’une présentation de do.doc ; la DSDEN était présente sur ce pôle pour présenter les enjeux pédagogiques des Fablab à l’école

Nous avons utilisé nos écrans et vidéo projecteurs pour mettre en boucle des vidéos présentant les usages de chacune des machines.

Le Fablab de Saint-Lô agglo avait également un espace dédié où le manager du Fablab a présenté différentes réalisations effectuées avec une découpe de laser ce qui lui a permis de nouer des contacts avec des enseignants qui connaissaient parfois mal l’existence de ce Fablab, et les possibilités de collaboration avec un public scolaire.

Grégory Jamard de l’entreprise Expériences et Technologies était également présent sur un stand dédié où il a pu présenter ses imprimantes 3D et les différents objets qu’il avait fabriqué à l’avance. Il est sensible aux problématiques pédagogiques, sa femme étant elle-même enseignante et lui-même travaillant régulièrement avec les collèges du département.

Machines :

Il y avait donc en fonctionnement 7 imprimantes 3D, deux machines de découpe, une brodeuse numérique est une machine à coudre, une scie à chantourner un outil multifonctions Dremel et un graveur Dremel.

Objets :

Afin de montrer au public ce qu’il était possible de faire avec ces machines nous avions décidé de fabriquer à l’avance plusieurs matériels pédagogiques présentés sur les pôles relatifs à chaque machine. Nous avons surtout fait des objets avec l’imprimante 3D mais aussi avec la brodeuse numérique

La liste des objets fabriqués est disponible ici

Affichage :

En plus de l’affiche fournie Tiers Lieu edu et adaptée par nos soins, nous avons signalé chaque pôle de machine-outil et avons fait une fiche de présentation de chaque machine et de chaque objet présenté avec un court descriptif et un ou deux QR codes présentant en vidéo la machine ou l’objet plus en détail

exemple attache masque.pdf (142,0 Ko)

Bénéfices :

C’était la première fois que nous organisions ce genre d’événement, que nous avons hésité à maintenir au vu du contexte sanitaire. La préfecture nous a cependant autorisé à maintenir cette manifestation et nous avons eu grand plaisir à travailler tous ensemble autour de sa mise en place. Même si, et ce n’est pas une surprise pour nous, peu de public s’est déplacé, on a senti un réel intérêt pour la pédagogie maker et l’utilisation de machines outils dans un contexte pédagogique de la part des gens qui se sont déplacés.

Nous pourrons nous resservir des objets et de l’affichage réalisés pour une autre édition et nous avons vu comment organiser l’espace ce qui rendra la prochaine édition plus simple et rapide à mettre en place.

Les enseignants présents ont également beaucoup apprécié les fonctionnalités de do.doc, pour une utilisation régulière en classe, dépassant le simple cadre d’un fablab à l’école.

Axes d’amélioration :

Il faudra sans doute améliorer la communication envers les écoles, peut-être en les contactant directement au téléphone et en anticipant mieux cette communication ; aussi en communiquant plus longtemps et plus intensivement à l’avance.

Il serait souhaitable aussi d’ouvrir plus cet événement en direction des acteurs périscolaires, comme les centres de loisir par exemple.

Un grand merci à tiers lieux Edu et à tous ceux qui nous auront permis de pouvoir organiser cette belle manifestation !

4 J'aimes

Super retour ! Merci pour ce travail considérable et votre investissement sans faille ! Serait-il possible pour vous de partager les affiches descriptives en pdf modifiables: c’est une excellente source d’inspiration pour les autres TiersLieux et nous pourrions même à terme commencer à créer un git ou un wiki avec toutes les variantes pour enrichir la documentation. En attendant, un partage sur le forum serait déjà une belle contribution ! Merci encore et bravo !

Retour de la https://www.latreso.fr/

Ce fut un beau succès ! Sur un après midi on a eu une dizaine d’enseignants et 5 maker usagers du lieu qui les ont accompagnés.

On a fait trois groupes qui ont chacun fait un projet : un jeu pour apprendre les conjugaisons, un boite à grammaire Montessori, et des figurine pour raconter l’histoire de Boucle d’Or.
Une belle ambiance et tout le monde était ravi.

La gestion du temps semblait être le truc un peu subtil à gérer a cause du couvre feu de 18h, mais ça a bien fonctionné de ce coté avec des phase minutées.

On a pu effleurer la documentation. On a dirigé les participants sur le site Dodoc de La Tréso, et nous avons plus tard saisi les projets sur la page du site de TiersLieuEdu.


En tout cas un bel événement, et certains enseignants semble enthousiastes à l’idée de faire des projets avec les élèves.

retour @hoelig pour https://www.fablab-en-kit.com/ dans une école primaire :

On a fait l’animation sur Lille,
un des enseignants d’une école primaire de Roubaix a fait des pieds et des mains pour avoir l’autorisation de la hiérarchie, avec une jauge à 6 personnes par classe (incluant les formateurs), on a pris 2 classes, et fait une session le matin et une l’après-midi avec pré-inscription.
Globalement on a utilisé le réseau des profs que notre entourage pour avoir les participants. On a eu des profs depuis la maternelle jusqu’au collège.
Ils sont chacun ou presque venu avec des idées et des demandes (on avait briefé), et on a fait du 1 pour 2 environ (1 fabmanager pour 2 participants) en découvrant ce qu’ils voulaient faire et en faisant les fichiers pour eux ou en les accompagnant pour qu’ils le fassent. Globalement tous ont voulu faire par eux-même (on avait mis 6pc à disposition).
Ça a plutôt bien marché.
On a fait des empreintes d’animaux pour une des enseignantes de maternelle (à partir d’un papier imprimé avec lequel elle était venue, photo avec téléphone, dessin sou inkscape, transfert sur tinkercad, impression 3D sur une prusa via Cura).
Bref, une journée intéressante avec des productions pour chaque participant parce-qu’on pouvait se le permettre avec un groupe de cette taille.

Bonjour,
merci pour vos encouragements !
j’ai regroupé tout ce qu’on a réalisé (affiches, fiches descriptives, objets fabriqués…) dans une collection pearltrees, elle est ici : https://www.pearltrees.com/fleport/fabrique-materiel-pedagogique/id39302920
Et désolé pour la réponse tardive !
Bien cordialement

1 J'aime

Merci François, c’est top ! La licence c’est CC BY? Qui est l’auteur? vous François ? l’Atelier Canopé de Saint Lo? On pourrait s’en inspiré pour faire des fiches génériques pour d’autres participants des semaine TLE à l’avenir si vous acceptez…