Appel à participation : Salon éducatice, carrefour de l'innovation pédagogique sur

Bonjour à tous,

Je m’occupe pour la deuxième édition du Carrefour de l’innovation pédagogique, un espace de 120m2 présent sur le salon Educatec-Educatice. La première édition avait été un joli succès (voir quelques résultats), donc on rempile.

Pour cette seconde édition, nous avons travaillé avec plusieurs partenaires, dont le 110bis, pour aboutir à un concept plus affiné, formalisé dans cette charte d’intention. Je vous laisse la découvrir.

L’idée est notamment d’explorer l’idée même du tiers-lieu en présentant le carrefour comme un tiers-lieu, et en le travaillant dans ce but. Pour cela, je serais très heureux d’associer votre collectif pour réfléchir avec nous sur cet espace, et participer à la programmation (par exemple un atelier “Qu’est-ce qu’un tiers-lieu” ou “Quelles sont les étapes pour créer un tiers-lieu”). Je précise que ce serait une implication “douce”, je sais de source sûre que vous avez beaucoup donné sur Ludovia :slight_smile:

N’hésitez pas à réagir, je reste sur le forum pour vous répondre et commencer à échanger.

Louis Derrac
Responsable du Carrefour de l’innovation pédagogique

1 J'aime

Bonjour Luis,

Merci pour cette proposition et bienvenue sur le forum. Ta source ne s’est pas trompée les membres de l’association ont fourni un travail conséquent pour Ludovia.

Plusieurs chantiers ont été lancés sur Ludovia. Il me semble que nous pouvons reprendre quelques concepts.

L’exposition qui a été réalisée sous forme de carte postale peut être un outil de médiation et de questionnement. Voici le lien de la version numérique. @anneso ut te donner plus d’informations.

https://bootcamp-tle.dodoc.fr/publications/exposition-contributive-elles-ils-creent-les-tiers-lieux

Il me semble intéressant de proposer un temps de médiation autour de cette exposition lors du carrefour de l’innovation.

Au plaisir d’échanger sur le sujet.

Alexandre Benassar

Bonjour Alexandre,

L’exposition est très intéressante et peut effectivement être un excellent outil pour proposer des ateliers de réflexions ou de co-création sur le carrefour. J’insiste sur le fait que sur cet espace, les participants doivent venir pour “faire”, pas uniquement pour “écouter” :slight_smile:

Je suis preneur de tout ce qui peut amener à faire réfléchir aux changements de formes scolaires, de modes d’apprentissage et donc vos travaux sont vraiment intéressants.

On continue d’échanger !

Louis

Bonjour,

Le sujet est intéressant. Je viens de lire votre compte rendu et j’adhère beaucoup aux trois type d’espace.

On est en accord sur la partie “faire”, attention à ne pas uniquement la définir avec les outils type " maker " mais aussi avec la partie média numérique (texte, photo, vidéo…).

Par contre, j’ai du mal à définir votre attention pour l’espace atelier. Est-il pour faire vivre des expériences aux visiteurs ou bien co-construire une solution ? Quels sont les frontières avec l’espace AGORA ?

1 J'aime

Bonjour Christophe,

Tout à fait, on ne veut pas alimenter le cliché sur le côté exclusivement maker de l’atelier, c’est justement sur ces sujets qu’on est preneur de conseils et d’idées d’animations.

L’idée de l’atelier est de proposer aux enseignants, le temps d’une animation, de réaliser quelque chose : ça peut être commencer à programmer un robot, imaginer un scénario pédagogique à plusieurs, réfléchir aux premières étapes de création d’un escape game, etc.

Dans l’agora en fait on sera plus dans l’esprit des espaces de discussion de l’antiquité, avec une sorte de participation démocratique orale, des échanges, des débats, des réflexions contributives. Sur l’atelier on a plus l’idée de faire.

Si je caricature, dans l’agora on travaille avec sa voix, dans l’atelier on travaille avec ses mains.

Est-ce que c’est plus clair ?

Oui parfait.
2-3 pistes d’idées mais surtout de principe pour les ateliers. Mettre en avant l’ouverture de l’école avec les des projets dans un tiers lieu. Essayer de proposer des ateliers en lien avec un territoire et une co-construction avec un acteur institutionnel ou associatif. Mettre en avant les projets pluridisciplinaires, une configuration de l’espace qui favorise la collaboration et la possibilité de décloisonner les apprentissages. Si possible, avoir quelqu’un sur place identifié comme le concierge de ce tiers lieu éphémère et qui pourra aussi être questionné lors d’un débat à l’agora.

Bonjour Christophe,

Toutes ces idées sont top. Je suis en train de préparer le planning des interveentions, donc en dehors de la partie présence “concierge” permanente, je vais rapidement avoir besoin de bloquer des interventions de votre part s’il y en a. Comment souhaitez-vous (collectivement) procéder ? J’aurais besoin de savoir qui interviendrait, pour ensuite échanger sur les modalités concrètes de ces ateliers. Et il faudrait effectivement que cette personne ait un peu de temps à investir :slight_smile:

Merci beaucoup !

Quelle temps avons nous de disponible, combien de plages horaires pouvons nous proposer à nos membres ? Ensuite, nous pouvons nous organiser en fonction des disponibilités de chacun et lancer un appel à contribution au sein de notre communauté.

Merci de la confiance que vous pouvez nous accorder.

Bonjour Christophe,

J’entrevois deux premières possibilités : animer un atelier de 1h (qui respecte la charte d’intention que j’ai exposée plus haut), et pourquoi pas répéter cet atelier sur les trois jours. Et en plus de cet atelier (donc atelier actif, devant une quarantaine de personnes), on peut prévoir une “permanence” sur l’espace Accueil du Carrefour, en fonction de vos disponibilités. Sur cet espace d’accueil, on peut aussi prévoir des temps d’animation (les formats sont très libres) de présentation des tiers lieux, de travaux autour des tiers-lieux, de présentation de votre exposition, etc.

Si vous le souhaitez, on peut s’appeler pour que je donne plus d’informations par téléphone : 06 58 70 82 59. On peut aussi faire une visio à plusieurs. Ca me permettrait de réfléchir avec vous et de réagir en direct. La démarche du Carrefour est assez largement une démarche de co-conception/co-création :slight_smile:

Louis Derrac

1 J'aime

Bonjour,

D’un point de vue logistique, un budget est-il mobilisable pour le déplacement éventuel d’enseignements, l’apport de matériel…

Merci

Salut Benjamin,

Il faut savoir que sur le principe, j’ai zéro budget. Après tout se négocie, le Carrefour est une perpétuelle co-création/conception, et également co-financement… Donc dites-moi, et dans la mesure du raisonnable je verrai ce que je peux faire, surtout si ça a du sens pour le Carrefour. Ce qui est sûr qu’on défraiera les intervenants qui viendront (mais je ne peux pas en défrayer beaucoup du coup).

Bonjour Louis,
En effet comme le signal @benjamin.gentils nous avons besoin que nos frais d’intervention et de logistique soient pris en charge. je pense que vous comprendrez.

Hello Alex,

Oui bien sûr c’est normal. Dans tous les cas on défraie et le reste à voir si c’est possible :slight_smile: J’ai eu Christophe au téléphone, je pense qu’il va vous faire un petit appel, et je reste pour ma part dispo ici en cas de questions.

Bonne journée !

Louis

Bonjour à tous,

Est-ce qu’on peut faire un point de votre participation au Carrefour ? Christophe, je n’ai pas retrouvé ton numéro, j’aurais du l’enregistrer :slight_smile:

Bonne journée,
Louis

@Christophe.noullez?

Bonjour, juste pour préciser : on s’est eu au téléphone avec Christophe :slight_smile:

1 J'aime