Embosseuse Braille

Bonjour à tous,

L’année dernière, au Li’l@b nous avons accompagné un projet d’étudiants à l’ESPE de Moselle sur la fabrication d’une version de Scratch pour des élèves déficients visuels. Cette version doit pouvoir être utilisé par des élèves déficients visuels ou non.
Il existe déjà plusieurs projets à base de LEGO, d’impression 3D ou de bandes aimantés.

Nous avons choisi de tester une nouvelle version à base de pièces découpées au laser.

Une traduction en braille sur bande transparente avec une embosseuse type Dymo a été ajouté sur la surface des pièces et les déplacements étaient repris sur un panneau avec un repère orthonormé en relief.

Dans l’idée d’améliorer et de simplifier cette première version, nous voulons réaliser les pièces en 3 étapes :

  • en imprimant une feuille (type bristol) sur copieur couleur,
  • réaliser un embossage de la feuille imprimée, de l’encoller sur une plaque en bois ou médium
  • de passer le tout à la découpeuse laser pour avoir les pièces en couleur et double écriture (visible et braille).

L’étape 1 et 3 ne pose plus de problème…

Pour réaliser l’embossage, une enseignante spécialisée avait fait des essais avec une machine Perkins.
C’est assez long et cela demande une bonne connaissance de la traduction en braille sur la Perkins.

Donc pour simplifier encore la fabrication, nous avions regardé du côté de la Braille Rap SP… qui lorsqu’on avait montré quelques vidéos aux enseignants spécialisés avait fait très forte impression.

Le projet n’est pas finalisé et j’aimerai beaucoup arriver à une version plus avancée cette année.

D’où ma question à celles et ceux qui sont sur ce forum de TLE, qui sont à l’origine du projet Braille Rap SP ou qui l’ont déjà utilisée (@Spid-erwan il me semble ?) : Quel est le niveau de compétence pour réaliser une embosseuse Braille Rap SP ?
Est-ce que le projet est fonctionnel ou est-ce encore à l’état de prototype ?

Merci pour vos retours

Julien

1 J'aime

Bonjour, le concepteur de la Braillerap en parlera forcément mieux que tout le monde , mais elle est à priori facilement assemblable par des collégiens. je n’ai pas osé le faire en école primaire en associant les élèves, Stéphane est venue la montrer pour que l’on puisse en bénéficier pour un de nos projets où nous avions besoin de traduire des choses en braille :

bien que a priori une petite peu plus (seulement) complexe que l’imprimante 3D prototypée que nous avions assemblée en classe.

Par contre la qualité de ce qu’elle fait est indéniable sur supports variées, l’interface d’utilisation est relativement simple et peut impliquer les élèves.

Elle est fonctionnelle en l’état mais Stéphane continue a y apporter des améliorations.
si vous disposez de tout ce qui est imprimante 3D découpage laser sa construction ne devrait pas dépasser 250 € je crois mais Stéphane pourra le préciser.

C’est donc un projet qui peut associer une classe du secondaire mais qui nait aussi dans quelques fablab qui peuvent peut être vous la mettre à dispo.

Le concepteur Stéphane est joignable à ce mail : braillerapsp@gmail.com / le site : https://braillerapsp.github.io/BrailleRapSite/

Votre projet a l’air vraiment intéressant en tout cas, si vous avez besoin de classes bėta-testeuses …

A bientôt.
Erwan

1 J'aime

@Titice a sûrement un retour d’expérience ?

Merci pour ton retour Erwan.
Ça apporte une confirmation qu’elle conviendrait bien pour ce projet sur Scratch et qu’elle servirait dans bien d’autres projets pour la suite avec le groupe académique d’enseignants spécialisés.

Je vais voir les possibilités pour en construire une à la rentrée avec @AlexFABULIS.
Le plus compliqué risque d’être la commande des pièces mécaniques et électroniques…
Pour le reste on a ce qu’il faut (impression 3D et découpeuse laser).

1 J'aime

Bonjour,
Nous avons une embosseuse Braille Rap au collège que nous avions monté avec Stéphane,
https://vimeo.com/269478841
Nous organisons tous les ans une semaine de la solidarité et du handicap en partenariat avec une 20aine d’associations sur le niveau 5è. Une course solidaire est réalisée à la fin de la semaine pour financer avec l’association My Human Kit le projet HUMANLAB AFRICA. (20 000 euros récoltés l’année dernière)

2 J'aimes

Un beau projet, très complet avec des bonnes pistes d’ouvertures sur les thématiques sociales et implication citoyennes.

Rezé n’est pas géographiquement très proche de Metz :wink: … mais la preuve qu’internet et les réseaux réduisent les distances.

Je vais prendre contact avec Stephane pour voir si HumanLab propose un kit des pièces (hors découpe / impression 3D ) ?