Emmanuel (prof. Techno) - Projet de Tiers lieu en collège (35)

Bonjour,
ici Emmanuel, ancien prof des écoles, passé dans le secondaire en technologie depuis 3 ans. En poste à Bain de Bretagne, collège qui comprend une SEGPA et une ULIS.
J’anime un club robotique sur le temps de midi depuis 2 ans dans mon établissement et j’aimerai élargir l’horizon de cet ateliers qui reste à mes yeux trop « fermé ».

Un petit constat:

  • 90 à 95 % de garçons (avec pas mal de SEGPA, ce qui est déjà bien pour la diversité du public)
  • Un grand nombre d’élèves ne veulent pas être dans l’objectif de seulement faire concourir des robots.
  • Certains élèves ne veulent que « fabriquer », d’autres que « programmer » ou encore certains « faire de la décoration ».
  • Je suis le seul adulte avec eux donc forcément moins disponible, moins de force de proposition, plus de lassitude à force de sacrifier mes pauses méridiennes.

L’an prochain nous allons disposer d’un matériel enfin plus complet et de la possibilité d’investir un espace plus « durablement ». L’impression 3d va arriver jusque dans le collège. C’est je pense l’occasion de métamorphoser l’initiative, ce qui me trotte dans la tête depuis un an.

Donc, l’idée serait de partager avec d’autres adultes l’initiative d’une sorte de tiers-lieu et j’aurai bien besoin d’aide et de retours d’expériences pour mettre en place quelque chose de cohérent.

De plus, nous sommes nombreux dans le collège, y compris la direction, à vouloir agir « le développement durable » (je mets ce terme entre guillemets car il recouvre à mes yeux un certains nombre d’insuffisances) et je pense que ce que nous pourrions mettre en place devrait un fer de lance dans cet esprit par exemple en donnant la possibilité d’y réparer des objets, de s’initier à la low-tech, d’y être sensibilisé à l’impact humain sur l’environnement et à agir dans ce domaine…

Nous aurons la limite de devoir au moins un premier temps se limiter à n’ouvrir que sur le temps scolaire et sans pouvoir ouvrir le lieu à un public extérieur.

3 J'aimes

Salut,

Super projet. On peut prévoir un call avec quelques membres de l’association si cela t’intéresse. On pourra ensuite documenter l’échange sur le forum.

Qu’est-ce qui bloque pour le public extérieur ? C’est le principal ou bien une volonté de ne pas aller trop vite ?
Ne pas ouvrir à l’extérieur veut dire aussi pas de projet avec des partenaires du territoire ?

Une chose dans ton projet de très positif, tu as une communauté avant le lieu. Un tiers lieu est avant tout une configuration sociale dans un objectif de faire ensemble des biens communs. Le tiers-lieu doit être penser et construit avec la communauté. L’intention du lieu est primordiale dans cette démarche, avoir une thématique est intéressant pour son lancement avec quelques projets venant de cette communauté.

En tout cas, ton projet est intéressant et de nombreux points me semblent positifs pour que le tiers lieu démarre dans une bonne dynamique.

Salut et merci pour cette réponse si rapide, je suis effectivement intéressé par un échange de vive voix.

Déjà j’ai eu un entretien aujourd’hui avec le principal qui donne un accord de principe et suivra les initiatives selon les moyens mobilisables au collège. La prof documentaliste est intéressée pour accueillir ponctuellement au CDI les ateliers afin de « donner à voir » ce qui sera fait pour susciter l’envie.

Je précise par rapport à l’ouverture au public extérieur:

  • Ce que je n’envisage pas dans un premier temps: ouvrir le samedi ou le soir régulièrement pour faire venir des personnes totalement extérieures au collège.

Ce qui est évoqué ou en projet pour cette première année:

  • Inclure les écoles environnantes dans des projets, leur proposer notre service et notre matériel pour réaliser leurs projets ou des projets communs (j’ai exercé dix ans comme prof des écoles, quelques années comme animateur scientifique et numérique donc je tiens à ce lien, qui n’est pas si simple que ça à construire). Voir également du côté du lycée voisin.
  • Faire « rayonner » le projet en invitant les familles et les élus ponctuellement lors de temps forts qui peuvent dépasser le temps scolaire.
  • Solliciter des ressources extérieures ponctuellement dans un premier temps pour proposer des évènements: chercheurs, ingénieurs, associations et métiers en lien avec la démarche, artistes utilisant le numérique ou impliqués pour une gestion durable. Emprunter peut-être aussi du matériel supplémentaire pour un temps donné.

Maintenant que je sais que j’ai un feu vert, il me semble bon de faire un état des ressources humaines en « interne » (équipes enseignantes + vie scolaire et les dispositifs Education Nationale existants) et une fois une orientation définie, petit à petit, tâter le terrain pour les ressources du territoire.

Je me donne comme calendrier de pouvoir démarrer en octobre au plus tard l’accueil des élèves.

Salut Emmanuel, j’ai bien reçu ton mail, je reste dispo pour repartir sur une dynamique proche de celle qu’on avait engagé il y a deux ans, élargie à d’autres collègues proches ou intéressés par la démarche tiers lieux edu. , associant 3D et technologie. On peut creuser un peu plus la réflexion autour des aménagements tiers-lieux, et aussi de la coopération entre les élèves au niveau de la production des cahier des charges. A très bientôt.
Relançant de mon côté la dynamique maker solidaire, certaines pistes qui n’ont pas pu aboutir cette année avec la crise si elles sont reconduites l’année prochaine, elles peuvent peut-être t’intéresser dans la continuité de la démarche développement durable qui vous anime.
le nouveau collège va prendre un peu de retard, même si il devient dès cette année notre nouveau collège de rattachement cela n’exclut pas de collaborer à nouveau.

Bonjour Emmanuel, je suis Julien Gouriou et je suis prof sur Redon( c’est pas loin de chez toi…) au collège Beaumont.
J’ai mis en place une forme de tiers-lieu au sein du collège, grâce à un appel à projet sur les collèges numériques, il y a environ deux ans.
Cette expérience m’a permis de voir les intérêts énormes de ce type de projet, mais aussi les freins et la complexité de créer un tiers-lieu dans une structure contrainte comme un établissement scolaire (avec un peu d’inertie au niveau du système éducation nationale…).
Je suis dispo pour échanger avec toi, venir te voir à Bain ou t’accueillir pour une visite à Redon, voire, mettre en place une forme d’échange entre tiers-lieux, ça pourrait donner un peu de sens et dynamiser les deux lieux.
je connais aussi pas mal de contact au niveau du CD35 qui pourraient t’aider dans ton projet.
Avec @Spid-erwan (de Messac je crois) il y a sûrement une forme de coopération inter-établissements et inter degrés à mettre en place.
N’hésite pas à me dire ce qui te conviendra.
Au plaisir.
Julien

Oui, c’est ça Messac
Bon, il va être temps que l’on se recroise physiquement non ?
J’arrive peu à mobiliser mon école pour l’aménagement d’un tiers lieu dans un préfa de l’école, donc en attendant que ce chantier avance, je repense l’aménagement à nouveau du petit maker-space de ma classe, la dimension tiers lieu prend forme du coup chez moi par les partenariats et les collaborations avec collègues et structures extérieurs(es). J’attends l’installation d’un TNI enfin dans ma classe et j’en profite pour faire poser plus de prises de courant et rj45 pour revoir l’aménagement.

Je suis très engagé auprès de l’atelier des chercheurs pour contribuer à l’évolution de leur programme do.doc, il a incroyablement évolué durant le confinement et pourrait constituer une passerelle entre nos élèves, permettant de produire en collaboration des contenus numériques comme des cahiers de charges …
Reste encore pour moi une inconnue, la répartition et les niveaux que je vais avoir l’année prochaine, cm1 cm2 / ce2 - cm1, creusant l’écart d’âge, mais un défis à relever.

Erwan

J’ai plus grand chose à rajouter. Je crois que les échanges avec une communauté locale aura plus d’impact que mon simple regard. Par contre, il sera intéressant de documenter l’échange et l’évolution de la collaboration possible sur votre territoire.

@Emmanuel, les sujets évoqués la première année sont très proche de la démarche que j’ai eu dans mon FabLab au début de l’expérience. L’intention de faire tiers lieu dans un établissement scolaire doit être partager et c’est petit à petit que les collaborations extérieurs sont mobilisées.

@julien-proflab, je m’excuse de ne pas avoir eu le temps de répondre à ta présentation de ton lieu que je viens de revoir. Très intéressant ton graphique sur l’intention du lieu. Aurais-tu un temps de reprendre la documentation de ton lieu et nous faire un petit retour d’expérience après deux ans de mise en place ? Ton retour sera précieux. Pourrais-je te mobiliser si tu le souhaite dans un retour sous une forme définie prochainement pour un projet de récit de l’association.

Bonjour à tous.
@Christophe.noullez merci pour ton message. En fait le graphique auquel tu fais référence concerne le Proflab qui est une forme de tiers-lieu plutôt à destination des adultes qui gravitent autour de l’éducation dans notre cité scolaire. Le projet de Fablab au sein de mon collège est encore un autre projet (mais il y a forcément du lien avec le Proflab). Ce n’est pas vraiment un Fablab (ce n’est pas toujours facile de faire entrer les décideurs dans cette philosophie du partage des expériences et dans la valorisation des compétences de chacun…), nous ne correspondons pas à la charte, mais pour l’instant c’est un lieu à disposition des élèves et des enseignants, une forme d’extension des salles de permanence, de la salle des profs, du CDI, avec beaucoup de matériel numérique et autre pour générer des interactions (en particulier hors des temps de cours). Je vais essayer de trouver le temps de documenter également ce projet sur Tiers-lieux-edu. La difficulté majeure pour nous vient du fait que nous ne disposons pas d’animateur-trice du lieu de manière fixe, c’est donc une progression au ralenti par rapport à ce que j’aimerais…
Pas de souci pour documenter sous la forme qui sera la plus adaptée, n’hésite pas à me recontacter.

@julien-proflab Merci pour tout ce que me proposes. Je suis très curieux de voir comment cela fonctionne avec les élèves et personnels du collège à Beaumont. Je te rendrais bien visite mais peu de créneaux disponibles d’ici la fin des cours le 3 juillet, la distance n’aide pas… je te donne mon mail académique: esobrie.at.ac-rennes.fr

@Spid-erwan on s’envoie un mail pour un RDV avant le 3 juillet? Je serai curieux de voir aussi tes collègues PE des écoles de Bain pour leur proposer quelque chose, mais c’est en cours avec mon principal.

Bonjour @Emmanuel aucun souci, de toutes façons, pour la fin d’année l’espace est fermé pour cause de protocole sanitaire… On revoit ça en septembre.
Bon courage pour la fin d’année.
Julien