Utilisation de l'OpenROV en milieu scolaire


#1

Bonsoir à tous,
Je me demandais si certains d’entre vous ont déjà utilisé l’OpenROV (https://www.openrov.com/applications/) dans leurs structures. L’Electrolab a tenté l’expérience ces dernières années avec l’INRIA, et je pense tester l’expérience dans les différentes structures avec lesquelles je suis en lien en Afrique.
Le but : former les responsables pédagogiques et gérants de tiers-lieux afin de fournir une plateforme robotique pouvant être étendue au moyen de modules.
L’ensemble du robot est open-source, mais reste difficile à construire sans matériel avancé (les pièces plastiques doivent être usinées ou découpées avec un laser disposant de soufflage).
l’avantage est que, à la manière de Jerry (http://youandjerrycan.org/) il est possible de disposer d’une base technique autour de laquelle construire tout un écosystème (ateliers scolaires, startups, …) proposant de vraies solutions locales.


#2

Bonjour,

C’est pourquoi à Sorbonne Université (anciennement Univ. Pierre et Marie Curie), nous avons des collègues qui ont opté pour le Sea Pearch issu de développement du MIT : plus facile à mettre en oeuvre n’importe où. Ils l’ont repris sous le nom de Romarin.

Si vous voulez je peux essayer de vous brancher avec eux. C’est sûr, il en jette moins que l’OpenROV, mais c’est 1/10è du prix…

http://www.sorbonne-universites.fr/actions/formation/college-des-licences-de-la-sorbonne/favoriser-les-initiatives-pedagogiques-innovantes-par-lintermediaire-dappels-a-projets/integrer-lapprentissage-par-projet-dans-les-formations/romarin2.html


#3

Bonsoir Christian, merci beaucoup pour cette réponse.
je ne connaissait effectivement pas Sea Pearch, c’est avec plaisir que je prendrai un moment pour échanger avec vos collègues sur ce projet, d’autant plus que la visite du site web a fortement éveillé ma curiosité concernant la démarche pédagogique.

Excellente soirée à vous