Anciens Co-construction de la programmation sur les Tiers lieux


#1

Co-construction du programme entier de l’espace Tiers Lieux de Ludovia.

La proposition :
proposer un programme de 2 jours, qui sera donc une co construction Région occitanie / Asso Tiers Lieux Edu / MENJ (110 bis)

Par ailleurs, il a été évoqué hier soir par Alexandre, l’idée de prendre un logement commun pour les présents. Je ne serai pas là (à contre coeur mais loin de tout cela en vacances) mais je trouve que c’est une très bonne idée. @leadouhard ou Somalina y seront :wink:

bises
Benjamin


#2

Les thèmes de discussion sont très intéressants. En espérant en avoir comme chaque année des prises de vidéos et sons…


#5

Nous avons envoyé ce matin la proposition suivante à Ludovia, nous avons une visio prévue mercredi matin pour un premier contact “direct” (il est temps!).

Ci-dessous l’extrait du mél où je détaille notre proposition :

Nous proposons, en continu et en parallèle des ateliers programmés détaillés plus bas, de mettre en place et animer par les membres de l’association Tiers-Lieux Edu des dispositifs qui permettent au visiteur de s’immerger dans ce que peut-être un Tiers Lieu, avec :

  • Un espace de convivialité,d’échanges informels pour s’acculturer aux tiers-lieux en échangeant librement avec ses praticiens.
  • Un espace de fabrication pour apprendre par le faire
  • Un espace d’ateliers réflexifs pour produire
  • Un dispositif complet de documentation
  • Une exposition sur le vécu des élèves → témoignages d’expériences d’élèves en TL edu (textes, vidéo, captations sonores)

Les ateliers proposés en parallèle avec des praticiens des tiers lieux éducatifs membres de l’association Tiers Lieux Edu, le lab 110 bis, des acteurs engagés sur la question des tiers lieux notamment dans le cadre de la recherche action « agir par les communs », aborderaient de manière concrète, réflexive et collaborative les thèmes suivants : Faire et pédagogie, TL Edu et Communs, Outils, ressources et documentation, TL Edu et action publique, International, Résilience et pérennité des TL edu .

Nous proposons de varier les formats ainsi :

  1. Partage = un expert ou praticien partage une pratique avancée ou des recherche sous différentes formes
  2. Idéation = trouver des idées pour alimenter une réflexion (différents formats de créativité)
  3. Production = activité de production de communs

Vous trouverez détail de la programmation dans notre document de travail, dont le lien figure ci-dessous :

docs.google.com

Filtre thématique

Feuille 1 Séquence,Thématique,Format,Sujet,Intervenants possibles,Orga 1,TL Edu et communs,Partage,Définition tiers lieux éducatifs, cartographie, typologie et place de l’association.,Alexandre Benassar, Somalina Pa, Simon Laurent TL Edu et…

@AlexFABULIS , t-y retrouves-tu un peu mieux? On a mis en avant et ce sera fait aussi lors de l’échange en live avec les organisateurs, le côté “faire” et “faire ensemble”. N’hésite pas modifier et mettre à jour en fonction de comment ça avance de ton côté.

Réflexions / Questions AS à la lecture des docs d’Alex

Nature de la contribution
Asso Tl edu :
110 bis :
Région Occitanie :
Ludovia :

Communautés sollicitées
pour l’instant 7 personnes entre Asso + 2 Lab110 bis + 2 associés

Présents de l’asso TLE

Alexandre Benassar du 20 au 23/08
Anne-Solen Gourdon du 20 au 23/ 08
Catherine Villeret du 20 au 23/08
Christophe Noullez, uniquement les 2 jours d’animation d’ateliers.
Stéphanie Fizailne du 20 au 23/08
Marion Dugenet, à distance pour intervention visio

A inviter
Fabien Roca - tiers lab perpignan?
Pierre - tiers lab perpignan
Yann - tiers lab perpignan
Dan Toulouse

Appel à contribution
sur le forum et par mail, sur les communautés Tillos, RFF et la boucle du programme de recherche action agir par les communs.

Présents du Lab110 bis
Benjamin Gentils
Léa Douart

Acteurs associés
Matei membre du comité scientifique

Confirmés
Rémy Sellier du SGET / programme action droit, tiers lieux, communs
Nicolas Loubet

A solliciter
Sylvia Fredrikson
Antoine Burret
Sophie Pène
Simon Laurent
Simo Sarazin
Joris Renaud
Louis Eveillard
Claudie Martens
Charlotte Rizzo
Ronan James
Emmanuel Rivat
Mathilde Servet
Ariane Azema
Pierre Mathiot
Fabienne Rosenwald
Claudie Meyer
Clement d’inguimbert
Nicolas Aussenac
Alain Grivet
Edouard Leroy
Alecandre Bigot Verdier
Sarah Marniesse
Jean-Marc Ligier
françois taddei (via CNTL et Marion)
Olivier Jasper
Lionel Maurel


#6

J’ai proposé un planning avec type d’intervention. On le modifie jusqu’à ce soir et demain, on commence à mettre des noms pour animer, être présent sur la table ronde,ect…


#7

Hello,

Bravo pour cette réaction ultra rapide et cette capacité d’action incroyable !

Je vous propose, à votre gré, une semaine de patience avant de proposer la programmation afin de solliciter l’avis de chercheurs qualifiés, bien que le conseil scientifique ne soit pas officiellement constitué. Seriez-vous ok ? Si oui, je m’en occupe d’ici demain.

Pour les sujets je vous soumets : quelle est la place de l’institution dans la gouvernance d’une communauté ? Quelle articulation entre ministère, collectivités, asso, entreprises et citoyens ? Quelle charte de contribution adaptée (question juridique) ?

bises
b


#8

Moi je suis d’accord, attendons la contribution d’autres membres et demain matin, tu peux solliciter l’avis du conseil scientifique,en profiter pour officialiser leurs participation et les rajouter dans la base de données des membres avec une fiche contact.


#9

Ok pour moi les 2 propositions !
Super vous degainez plus vite que votre ombre, @benjamin.gentils @Christophe.noullez
On avait parlé de proposer un atelier en commun avec l atelier des chercheurs et la documentation, ils étaient partants. On peut le rajouter soit à part, soit avec les outils numériques par exemple.


#10

Je valide, j’avais oublié le sujet " place de la documentation dans les tiers lieux, présentation d’une solution adaptée ". Je rajoute :grinning:


#11

Je nuancerai le “présentation d’une solution adaptée” Do.doc permet de documenter des projets, pas de faire de la co-écriture et donc de documenter dans le fond les modalités de fonctionnement d’un lieu qui sont les garantes de sa continuité à mesure que les personnes partent et que d’autres arrivent.

Peut être faire un truc genre :

  • documenter un projet dans un tiers lieux
  • doumenter un tiers-lieux

Je vous propose aussi : le rôle de concierge dans un tiers lieux
https://pad.lamyne.org/sqxu-S6NSIOhoZOeESibNg#


#13

Do.Doc non mais je crois qu’ils ont d’autres outils , dont un qu’ils avaient adapté pour une résidence de théâtre: https://latelier-des-chercheurs.fr/outils/les-cahiers-du-studio. Mieux, je pense à leur autre outils de documentation en ligne OpenDoc ( https://latelier-des-chercheurs.fr/outils/lopendoc). Peut-être que celui-ci pourrait servir de base pour la documentation /co-documentation des pratiques en tiers-lieu?
Ou je suis hors sujet? De toutes façons ça ne change rien à la pertinence du temps 6…


#14

Bravo pour ce programme éclair très complet. Pouvez-vous préciser la différence entre atelier d’échange et table ronde.
En règle générale, il me semble que le plus nous serons en mode atelier et non prez/table ronde classique, le plus nous pourrons expérimenter le sens de la communauté co-apprenante, des modes contributifs et participatifs que véhiculent les tiers-lieux. Initier à cette posture est un bon début, non? Nous pouvons peut-être réfléchir à hacker ces formats en mode FAIRE plutôt que DIRE tout en conservant les sujets et la richesse des thèmes abordés? Mises en situation, prototypage, jeux… A réflechir ensemble si vous pensez que cela mérite qu’on s’y attarde…

Ça me donne de plus envie de me libérer pour venir participer à LUDOVIA tout ça !!!


#15

Je suis d’accord !

Très beau programme. Il manque un mode FAIRE.

Je vous propose de co-organiser avec Universciences/Canopé un fil rouge sur les deux jours en s’appuyant sur le projet « Fablab à l’école ».

Le projet Fablab à l’ecole est un dispositif qui met à disposition du matériel, des idées de projets et des formations aux enseignants et élèves de cycle 3.

Le projet est en phase test sur Paris avec 12 écoles et a la rentrée 2019 dans le Grand-Est avec une dizaine d’ecoles. J’attends une réponse de Universciences pour savoir combien de kits seront mis à disposition de l’association et par qui. (Canopé ou
Universciences).

L’idée pour Ludovia est de venir avec deux ou trois kits (6 machines par kits : imprimante 3D, plotter de découpe, machine à coudre, scie, perceuse, MicoBit). De proposer la création de projet ( meuble pour Fablab Mobile, projet STEAM…), de badger les contributeurs et de documenter avec Do.Doc en mode Tiers-Lieux mobile orienté Maker.

Je pense que l’on peut batre le record de rallonges électriques de Bataville !!


#16

J’adore l’idée de projets STEAM, et du mobilier FabLab mobile co-documentés. J’avais fait une recherche et co-conçu un projet sur le sujet avec une école de GENNEVILLIERS (en mode ultra-ralenti pour cause de lourdeurs administratives), je pourrais partager des ressources documentaires le cas échéant. Mais ce qui serait pas mal ce serait d’avoir un outil de documentation en ligne en amont avant l’évènement pour pré-alimenté le do.doc et co-construire les contenus/ressources, non? A moins que le do.doc/opendoc dédié Tiers-lieux-édu soit prêt d’ici là…

Et si j’arrive à me libérer pour Ludovia, ce que je devrais savoir assez rapidement, je suis volontaire pour co-faciliter ces ateliers FabLab à l’école ou tout autre atelier de partage/mise en œuvre de pratiques.


#17

Salut, je valide complètement l’idée du fils rouge autour du faire. Je pense qu’on a presque bouclé le planning et les idées. Maintenant, il faut faire :

  • qui est là ? Pour ma part, je pense que oui .
  • qui anime les table rondes ou atelier ? Qui participe aux débat ?

On note cela sur le post WIKI


#18

Hello,

Je suis d’accord avec Catherine. Il faut faire tiers-lieux pour parler de tiers-lieux. Les TR et autre conférences boring sont à éviter. Sans néanmoins empêcher le partage d’expérience. Mais sur les formats, innovez ! Comme dans les rencontres contributives où on a évolué !

Par ailleurs sur le fil rouge, le faire c’est sympa mais ca reste autocentré. Il faudrait raccrocher à des thématiques de politiques publiques éducatives.

TL Edu et monde rural
TL Edu et zones prioritaires
Tl Edu et inclusion des élèves à besoins spécifiques
TL Edu et pluridisciplinarité.
TL EDU pour remettre l’école au coeur de la cité

Le faire est une trame de fond, qui pourrait en interne à l’équipe être un fil rouge de construction mais pour cet événement, peut être réfléchir à comment articuler cela avec les priorités des politiques éducatives.

Par exemple sur les cités éducatives, une des préconisation est le développement des fablabs et tiers-lieux… https://www.education.gouv.fr/cid141467/les-cites-educatives-un-label-d-excellence.html

Ce n’est que ma pensée matinale, dites moi ce que vous en pensez !

Amitiés à tous,
Bon we
Benjamin

PS : mail envoyé à 4 potentiels futurs membres du conseil scientifique, dans l’attente de leur contribution
PS 2 : je serai au Mozambique de mon côté, et @nicolasloubet m’a signalé sa motivation pour venir sur place !


#19

Alors pour innover dans les ateliers ou table ronde, oui carrément mais c’était dans mes idées… le développement sera fait quand on aura un responsable du temps (11 à se répartir).
Pour le fils rouge, oui et non. Oui pour les sujets. Non pour la ressource qu’on n’a pas encore structuré. Ces enjeux demande une expertise qu’on n’a pas encore structuré. Alors que l’expertise du faire dans un tiers lieux est beaucoup plus maîtrisé. Alors peut être quand on parle du , avoir des ateliers pour produire des ressources sur ces sujets. n’est pas <fabriqué> donc avec le faire c’est plutôt la volonté de produire dans un tiers-lieu. Dans ce fils rouge, montrer des démarches comme le design thiking qui font qu’on peut rapidement une production documentaire, audio, vidéo ou bien objet.


#20

Bon je réponds tard,
pour le programme Ludovia, la dimension éducation pourrait aussi être plus prégnante en n’interrogeant pas seulement les outils numériques alliés du fabmanager, facilitateur, concierge … mais aussi la diversité des outils méthodologiques pour satisfaire la mise en œuvre d’actions d’immersion, de sensibilisation, puis de techniques pour fédérer,et mettre sur pieds des projets collaboratifs.

Sinon j’espère que pour fablab à l’école évoqué le petit Ouest ne sera pas zappé, condition pour moi pour formaliser à la rentrée un tiers lieux dans l’école primaire.
Erwan


#21

Salut!

Je vous soumets avant envoi à Somalina et à l’organisation de Ludovia qui nous a répondu et sollicités pour co-construire le programme :
Je n’ai finalement pas donné de signe de vie, j’ai laissé filer le weekend et le temps de la réflexion, . J’ai tenté de synthétiser, de donner des éléments en gage de sérieux, mais sans nous enfermer toutefois dans une programmation sur laquelle nous avons avancé mais que nous n’avons pas formalisé, et que nous ne sommes pas certains de pouvoir tenir. (il va falloir rameuter!)
Dites-moi si cela vous convient : 1 - est-ce que le contenu / la forme sont OK pour vous? 2 - est-ce que les délais vous paraissent raisonnables?
bonne reprise pour ceux qui ont fait un break

Bonjour,

Nous vous remercions de votre intérêt, et vous remercions pour votre belle proposition qui nous honore et nous ravit. Nous nous réjouissons de participer à vos côtés à la construction de journées consacrées aux tiers lieux éducatifs. Merci de nous avoir communiqué vos échanges. A notre tour de contribuer, en sachant que nous consultons nos membres actifs et notre comité scientifique afin de vous proposer d’ici le début de la semaine prochaine une proposition de programme et de modalités d’intervention, en espérant que ce délai vous convienne.

Ce qui ressort de nos discussions au sein de l’association ; c’est qu’il nous semble cohérent et pertinent de proposer aux participants de Ludovia des activités participatives et documentées telles que nous les concevons dans nos Tiers Lieux, dans l’idée de proposer des temps présentation et des tables rondes, certes, mais aussi des temps d’échange, et des configurations « immersives » qui allient dans des dispositifs de Tiers Lieux mobiles, ateliers de pratique collaborative et démarche de réflexion documentée. Nous pouvons dans cette perspective compter sur un partenariat avec Universciences / Canopé qui permettrait de mettre à disposition les ressources de fablabs mobiles du projet « Fablab à l’école ».

Les tiers lieux éducatifs ouvrent sur une multitude de questionnements au croisement des grandes questions des politiques publiques éducatives et de la pédagogie, elles interrogent l’enseignant dans l’exercice de ses fonctions, l’institution, les partenaires du monde éducatif et professionnel, collectivités, représentants de l’éducation populaire, de l’accompagnement des pratiques innovantes et numériques.

Outre la présentation des acteurs du réseau éducatif des Tiers lieux, dont l’association Tiers Lieux Edu, voici déjà une synthèse des points auxquels nous avons pensé et autour desquels s’articulera certainement en grande partie la proposition de programme sur laquelle nous pourrions intervenir :

  • Renouvellement des méthodes et des approches pédagogiques avec les Tiers lieux éducatifs (forte dimension expérimentale et collaborative, développement de compétences psycho-sociales et numériques…)

  • Processus de qualification, open badge, valorisation de compétence

  • outils numériques des Tiers Lieux et développement de Tiers lieux mobiles

  • la gouvernance des Tiers lieux et le rôle des politiques publiques dans l’articulation entre communs, droit et action publique. (Quelle est la place de l’institution dans la gouvernance d’une communauté ? Quelle articulation entre ministère, rectorats (DANE, CARDIE, Canopé…), collectivités, associations, entreprises et citoyens ? Question de la labellisation des Tiers Lieux. Point d’étape sur le projet de recherche-action "Agir par les communs" initié par le CGET)

  • questions stratégiques, éthiques et pratiques autour de la documentation, du développement d’outils, de projets qui peuvent être menés dans les Tiers Lieux (Quelle charte de contribution adaptée ?), de l’animation de communauté, du développement et la pérennisation du lieu (nouveaux modes d’organisation et création de fonctions comme celle de « concierge »),

  • Tiers Lieux francophone et éducation, un enjeu international.


#22

dernière question… Vous verriez ça quand et comment, l’appel à contribution à Ludovia sur la partie publique du forum?


#23

Ok pour moi.
Pour Universciences/Canopé avec le projet Fablab à l’école, je veux être sur à 100% et il me manque encore quelques éléments. Donc si tu peux parler d’opportunité.

J’ai une question :
On y va sous le couvert du 110Bis ou en tant que Freelance? Je me suis plus ou moins renseigné auprès de personnes du Staff et il est possible d’avoir des aides financières éventuellement.

Pour résumé, on finance comment ? on compte sur la convention avec le 110bis ou on va chercher du financement ailleurs ?