La pédagogie radicale, un commun issu de l'expérience de l'Impact Hub de Florence

Cet article nourrit ma conviction que l’apprentissage s’enrichit par la collaboration décentralisée et que la collaboration est soutenue par des espaces adaptés. La raison d’être des tiers lieux pourrait ainsi émerger plus clairement : soutenir le développement de communautés d’apprentissages, et ainsi devenir des accélérateurs de transformation sociale, village par village. Cet article est complété par un document document visualisable en ligne qui décrit toute la démarche en détail. Magnifique travail de “documentation” de ce bien commun immatériel.

2 J'aimes

Merci @Fred_Gay pour le partage. On pourrait peut-être traduire le deuxième document. Des personnes motivées ?

En effet il n’est pas trop long et il y a je trouve pas mal de matières intéressantes. Je veux bien contribuer. Je peux aussi voir du côté du réseau Epale où j’ai trouvé cette ressource s’ils pourraient faire quelque chose.

1 J'aime

Un message a été fusionné à un sujet existant : Revue de presse tiers-lieux

Le réseau Epale n’est pas prêt à traduire ce document, donc il faut chercher dans d’autres directions

Merci @Fred_Gay d’avoir demandé à EPAL.
Je pense que l’on va choisir la solution RTT et Deepl :call_me_hand:

1 J'aime

Merci @Fred_Gay pour le partage! Votre échange tombe à pic @Fred_Gay et @AlexFABULIS ! Comme le rappelait @loic.fejoz ici, nous réfléchissons à la traduction de ressources qui ont retenu notre intérêt, et que nous rêvons de voir traduites en français pour en faciliter l’accès et la diffusion dans le monde francophone.

J’en profite donc @Marion @cat_jeUX.sais.FAIRE @loic.fejoz @AlexFABULIS pour relancer le sujet et lancer un appel à volontaires : nous pensions consacrer l’un des prochains mardis de la documentation à cette question, pourquoi pas en janvier?

Le principe des mardis de la documentation est de se donner rendez-vous un mardi à 21h en conférence téléphonique ou visioconférence, et de s’atteler à plusieurs à faire avancer un « chantier » de documentation. Le principe est d’offrir une documentation libre, et de faire les choses de manière collaborative en utilisant des outils libres et open-source de préférence.
Le rendez-vous est ouvert à quiconque souhaite contribuer.

Nous avons déjà un article autre « semi-traduit » en attente, avec celui-là ça nous en fait deux!

N’hésitez pas à me contacter en mp pour me donner vos dispos entre le 7, le 14, 21 et 28 janvier si vous êtes intéressés pour mettre la main à la pâte de la traduction collaborative!

Bonjour,

Je suis bien incapable de vous aider sur de la traduction, mais il existe le groupe Framalang qui travaille à la traduction d’articles et ouvrages autour du Libre.

À voir suivant la thématique, mais sur les Communs, Tiers Lieux… il y a peut-être un coup de main possible.

https://participer.framasoft.org/fr/framalang/

Julien

3 J'aimes

merci @Ju.bonhomme pour cette piste prometteuse! Je me suis inscrite sur la liste et ai contacté les responsables pour aide et conseil… Peut-être de futurs échanges féconds?.. Affaire à suivre dans les"mardis de la documentation"!

Je me suis demandée si le groupe était toujours actif, et j’ai trouvé ce lien : https://framablog.org/?s=framalang&print=pdf-search

Je me réjouis de voir qu’un travail de traduction puisse être entrepris, il y a tellement de belles ressources souvent en anglais, c’est une belle idée que vous avez. Pour ma part, je ne pourrais pas contribuer en ce moment car je suis engagé dans un travail salarié et une création d’entreprise. Tenez-nous au courant !