[RDV en ligne] Mardi 9 avril - Tiers-Lieux et mobilité


#1

Retrouvons-nous en ligne le mardi 9 avril à 21h (lien de connexion BlueJeans ici plus tard) pour échanger autour des initiatives existantes, de leurs limites, des alternatives sur le sujet des Tiers-Lieux et de la mobilité.
Nous en profiterons pour compléter la catégorie FabLab et Mobilité du forum.

NB : quelques échanges ont eu lieu aussi sur le projet du lycée Aristide Maillol de Perpignan.


Propositions de thématiques des mardis de TiersLieuxEdu
Tiers Lab - Lycée Aristide Maillol - Perpignan (66)
#2

Je peux être présent lors de ces échanges.

Mes réflexions actuelles sont en lien avec ce thème. La DANE de Créteil a mis en place depuis 2 ans du prêt de matériels numériques. Comment peut-on faire un espace mobile maker qui peut permettre de tester et mettre en place pendant une durée de 4-6 semaines un tiers lieux éducatif ? La réalisation de cette espace et le matériel disponible sont assez simples. Quid de l’accompagnement ? Formation ? activités clé en main ? comment faire pour que le territoire soit engager ? Prêt si projet en lien avec une école ou une association locale ?

Pas mal de questions que je pourrais aborder avec vous pendant cette échange.


#3

Participer à la réunion 735 822 809
ID de la Réunion: 735 822 809
(Participez depuis un ordinateur ou un téléphone)

Phone Dial-in


#4

#5

Une piste de réflexion avancée par @Spid-erwan : le fablab mobile (préfabriqué sur roue) pour convaincre les collègues de se lancer dans une démarche de tiers-lieu :


#6

L’idée du fablab mobile fut avancé dans les échanges, mais il existe pas mal d’initiatives de ce côté depuis longtemps avec des modèles économiques différents plus ou moins faciles à tenir sur la durée. Par contre, penser une version au sein d’un établissement, pourquoi pas, à l’image des chariots d’ordinateurs portables qui existent déjà.
De mon côté, il s’agit plus de transformer un espace qui se libère dans l’école primaire pour en faire un tiers-lieux ou makerspace donc un lieu partagé. En fait beaucoup d’écoles élémentaires bien pensées au niveau architectural, ont déjà l’expérience depuis longtemps d’espaces mutualisés ou de salles interclasses. Ils servent souvent à mutualiser du matériel, à libérer de l’espace classe pour installer des expériences comme des aquariums, ou encore permet de faire sécher des productions plastiques.
L’idée est de voir comment utiliser ce lieu qui soulage individuellement les classes qui y sont proches, en un lieu où il peut s’y passer des choses autrement et surtout ensemble. cela induit donc de repenser son aménagement et son équipement en conséquence

Cela n’est pas nouveau, mais il faut repenser la transition différemment à chaque fois que l’opportunité se présente car cela doit se faire progressivement en tenant compte des caractéristiques propres à l’équipe en place, invitée à envisager d’autres approches ou à renforcer et à en formaliser d’autres déjà en germe dans les salles de classes.

Là, en ce moment, je partage cette réflexion avec mes collègues à travers une présentation à la manière d’une sketchnot pour présenter de la façon la plus exhaustive ce que chacun peut y trouver de positif, valorisant les intérêts personnels pour glisser vers les intérêts collectifs sur le plan éducatif, envisageables…

Si nous avez déjà engager cette réflexion en équipe dans votre école, je suis preneur.