Salle de classe (3D et projets transdisciplinaires) - Ecole Primaire la Roche des Grees -Guipry Messac (35)


#1

Ecole Primaire la ROCHE DES GREES - GUIPRY MESSAC 35480 (Ac Rennes) :

Méthodologie de projet et interdisciplinarité : approche autour du numérique de la classe aux tiers-

lieux éducatifs.

Documentation issue d’un kiosque tenu au 110 bis, le 2 avril 2019, lors de la 3ème rencontre contributive sur les tiers-lieux éducatifs. Ce poste, en mode Wiki peut-être édité directement.

Présentation d’Erwan Vappreau (@Spid-erwan), professeur des écoles

“Nos élèves se nomment des makers solidaires”

“L’intérêt pour le projet vient aussi des partenaires qui jouent le jeu de demander à des élèves de fabriquer leurs pièces (alors que parfois ils peuvent le faire aux-mêmes), car ils ont compris que tout ceci est prétexte à partager, à apprendre, à s’engager, donc à défendre aussi des enjeux éducatif”

Résumé

  • Projets transdisciplinaires autour des nouvelles technologies et pédagogie de projets dans une classe de CM1-CM2.
  • Ouverture vers l’extérieur
  • Philosophie de Tiers-Lieux tout en répondant aux exigences des programmes en ventilant les matières dans les projets(gain de temps.
  • Impression 3D : outils d’ouverture transdisciplinaire.

Contexte

  • Objectifs : favoriser l’autonomie des élèves, différenciation pédagogique.
  • Intérêt pour les projets transdisciplinaires et méthodologie de projet
    • Quelle place des élèves dans ces nouvelles de méthodologies d’apprentissages ?
  • Le travail progressif a permis de rendre les enfants autonomes sur la technologie 3D
  • Méthodologie de projet. Grapiller du temps un peu partout > avantage des projets transdisciplinaire + garde un Volume horaire hebdo pour faire vivre le projet au long court.
  • La 3D développée avec une association engendre le transdisciplinaire : faire un enquête, interviewer, rédiger un cahier des charges.
  • L’impression 3D éveillait déjà la curiosité des élèves.
    • nouvelle technologie qui se démocratise et qui ouvre un champ incroyable de projets transdisciplinaires et de collaborations “EXTRA CLASSE” .
    • prétexte pour favoriser intérêt des élèves : outil plus que finalité
    • permet d’aborder notamment les mathématiques (2D/3D)

Paramètres

  • Erwann dédie tous les vendredis après-midi pour ces projets collaboratifs mais il arrive à respecter les temps des programmes du fait de l’inclusion de toutes les notions cités dessus.
  • Erwann a initié les premiers projets mais aujourd’hui les projets commencent à venir. l’accumulation de l’ensemble de l’équipe pédagogique pourrait se faire grâce à la mise en œuvre d’un espace dédié propice à la collaboration et au partage de ressources. La mutualisation du matériel permettra aussi de mutualiser/coopérer le temps et donc à terme de propager la démarche
  • Beaucoup de composantes qui sont dans les programmes en maths, en français, en histoire de ce projet
  • Positionnement des élèves par intérêt (pour qu’ils aient du plaisir à s’investir), demande de s’engager jusqu’au bout du projet. On n’est plus sur une idée de répartition de tâches selon les compétences, les envies, les objectifs d’apprentissage précis pour certains, mais avec régulièrement des points pour que chacun soit impliqué sur l’ensemble des mini projets.

Espace

  • Classe
  • La classe n’est pas (encore) ouverte aux élèves d’autres classes, du moins pas en dehors des projets.
  • Début de mise en place d’un lieux dédié et qui serait donc vraiment ouvert.
  • Idée aussi de d’ouvrir pour les temps péri-éducatifs.

Ouverture

  • Demandes multiples qui viennent d’univers très variés (pas anticipé au départ) :
    • associations (e-nable, etc)
    • grand public
    • collègues
    • camarades de l’école et d’autres pays

Posture de l’enseignant

Observations

  • Développement de l’ouverture aux autres

Documentation

Activités

  • Production d’écrits
  • Langage oral
  • Arts plastiques, esthétique
  • Grandeurs mesures, volumes, géométrie dans l’espace
  • Utilisation de la méthode heuristiques des maths (MHM)
  • Les projets, chercheurs, actions citoyennes, idées arrivent à la classe.

Exemple d’activités

  • Elèves acteurs sur des micros projets d’envergure :

    • Fabrication prothèse de main e-nable. Naissance d’une problématique: à travers l’étude des « Casseroles d’Anatole ». Et nous on peut soulager une casserole de quelqu’un? Ils ont trouvé eux-même les prothèse E-nable. Ils ont fait un tuto avec Do-Doc (Atelier des Chercheurs). Ils ont appris la documentation. Ils se sont appropriés le projet et en fait c’est eux qui font vivre le tiers-lieu dans la classe.
    • Gaspillage, environnement : expérimentation pour minimiser l’usage des fils plastiques dans l’impression 3D, par la forme et la méthode. Design Thinking et résolution de problèmes.
    • Modélisation de pièces de jeux de société
    • Boites isotherme
    • Utilisation de Pepakura, patron 2D pour volume
    • Modélisation de pièces pour le rehab-lab (handicap)
  • “On répare le frigo de l’école, contribuer à la réalisation d’un jeu de de société fabriqué par la classe de CE1 destiné à des écoles du Sénégal, on modélise des objets destinés à des patients du centre de rééducation de kerpape, on modélise une fleur pour un laboratoire de recherche sur les papillons du CNRS, on fabrique des objets destinés à collaborer à des projets d’autres classe école primaire collège lycée……Cela développe l’ouverture aux autres “

  • Français: décrire une oeuvre d’art pour traduire en braille et créer une interface en partenariat avec un musée et des collégiens.

Est-ce que la classe est devenue un tiers-lieu ?

  • Oui : ouverture vers l’extérieur
  • Ce qui manque : ouverture en continue, sortir des horaires de la classe, et pas seulement faire pour les autres mais aussi accueillir des personnes qui viennent nous apprendre des autres, ce qui est un peu fait puisque d’un côté le partenaire fait découvrir son univers ou le projet qu’il développe et les jeunes makers en retour leur font partager les outils, la technologie et les méthodes qu’ils ont appris à utiliser pour collaborer et les soutenir.

Dynamiques de transmission entre les élèves

  • Tutorat entre les élèves
  • Mien avec d’autres classes (ex avec les CE1 sur le projet de jeux de société envoyés au sénégal)
  • Mise en place d’un cabinet de curiosité en fond de classe pour aider les élèves à formaliser la démarche / méthodologie de projet utilisée. En effet à cabinet de curiosité, début d’année se nourrit de toutes les composantes ou d’objets qui matérialise les étapes fort du projet permettant régulièrement de prendre une certaine distance sur la progression qui a été mise en place tout au long de l’année.

Pérennisation du projet

  • En ouvrant la classe, en valorisant ce projet à l’extérieur, en multipliant les contacts.
  • à force, cela va peut-être venir tout seul (cela s’est passé pour le rouet du fil à soie)
  • L’intérêt pour le projet vient aussi des partenaires qui jouent le jeu de demander à des élèves de fabriquer leurs pièces (alors que parfois ils peuvent le faire aux-mêmes), car ils ont compris que tout ceci est prétexte à partager, à apprendre, à s’engager, donc à défendre aussi des enjeux éducatifs.

Financement des imprimantes 3D :

  • Une première imprimante RepRap imaginée dans un FabLab d’une association de culture scientifique (Planète sciences). Ce fut une imprimante pensée pour que les élèves de CM1 CM2 soit capables de l’assembler seuls à 85 % avec juste de la colle à bois et des colliers de serrage. ce prototype accompagné du projet pédagogique à favoriser la visibilité vers l’extérieur du projet conduisant à recevoir des prix et des soutiens de mécènes, seule source de financement du projet.

Comment convaincre les autres collègues de se lancer?

  • Pistes: un préfabriqué transformé en makerspace partagé, minikerspace sur roue, interclasse, avec tout ce qu’il faut pour inciter les collègues à s’approprier petit à petit les pratiques, par essai, par petite touche. Trouver un moyen de désinhiber, de décomplexer.

@Spid-erwan
dl class=“h-geo” id=“info”>

Site
http://spiderwan.free.fr/projet-impression3D/index.html
Adresse
5 rue Cawiezel .
35480 MESSAC
Latitude
47.8249324
Longitude
-1.8081726000000344
Tags
#projets, #trandisciplinaire #impression3D

[RDV en ligne] Mardi 9 avril - Tiers-Lieux et mobilité
Comment embarquer les collègues dans la démarche tiers-lieux ?
Rencontre contributive #3 - De la salle de classe aux tiers-lieux éducatifs - 02/04/2019